Paroisse Sainte-Marie des Peuples

Amilly - Lucé - Mainvilliers

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

UN CARÊME POUR SE CONVERTIR

Envoyer Imprimer PDF
Nous voici entrés dans ce grand temps du carême, pour nous préparer à la pâque du Christ, notre pâque. Un temps long, comme une course de fond, pour décrasser nos cœurs des graisses de l’égoïsme, du matérialisme, de toutes nos idolâtries… Un temps pour accueillir au plus près la présence de Dieu, pour lui offrir non seulement ce qui est beau, ce qui est bien, ce dont nous sommes fiers dans chacune de nos existences, mais aussi nos pauvretés, nos échecs, nos misères …et nous réjouir de sa miséricorde.

Historiquement, le carême s’est mis en place dans l’antiquité chrétienne pour accompagner les catéchumènes qui se préparaient au saint baptême. Ils avaient cheminé pendant trois ans, par l’instruction, la prière, et la purification de vie (le renoncement à toute situation de péché), et ils entraient dans le dernier carême comme dans l’ultime combat, comme en une retraite pour affermir la ferveur dans la lutte pour l’abandon des vielles habitudes de péché... Dans cette dynamique, le carême ne concernait pas seulement les personnes en train de devenir chrétiennes, mais toute la communauté, et chaque disciple en particulier.

Cette dimension devient plus claire pour nous maintenant lorsque la communauté accompagne réellement des catéchumènes dans leur initiation chrétienne. C’est le cas pour notre paroisse, et nous prions particulièrement pour Agnès, Divalo, Mélanie, et Monique, qui seront baptisés, confirmés, et communieront au Christ ressuscité dans la nuit de Pâques.

Ce cheminement est marqué par des étapes liturgiques importantes. Il y a d’abord « l’appel décisif » de l’évêque, qui réunit tous les futurs baptisés adultes du diocèse (35 cette année), le premier dimanche de carême, dans une même église. Et puis il aura des étapes pénitentielles, les 3ème,4ème & 5ème dimanches de carême (8, 15 et 22 mars). On les appelle « scrutins », car c’est Dieu qui « scrute les reins et le cœurs », pour faire apparaître ce qui y est faible et  mauvais, pour le guérir, et pour affermir ce qui est bien, bon et saint. L’Eglise demande alors que soit employé dans les messes de ces dimanches les grands évangiles catéchuménaux de l’année A (avec les autres lectures associées). C’est ce que nous ferons sur toutes les églises de la paroisse.

Et puis chacun de nous aura à cœur de vivre le sacrement de la Réconciliation, qui sera proposé – entre autre – le mardi 17 mars à St Pantaléon. Les enfants et les familles seront mobilisés sur le week-end « Timothée » du 14-15 mars, qui sera aussi un temps fort de notre chemin de conversion.

A chacun un bon et vrai carême !


Père Pascal Desquilbet, CCN

Mise à jour le Samedi, 25 Juillet 2015 19:16  
Bannière

Nous contacter

Presbytère de Lucé

1 place du 19 mars 1962

Tel: 02.37.33.03.19

 

Permanences:

Du mardi au vendredi*: 17h à 18h30 - Samedi: 10h à 12h

(*le mardi seulement pendant les vacances scolaires)



Presbytère de Mainvilliers


4 rue Esther Villette

Tel: 02.37.21.15.33

 

Permanences:

Mercredi: 16h30 à 18h - Samedi: 10h à 12h

 


Presbytère d'Amilly


8 rue Jean Moulin

Tel: 02.37.27.59.07 (sur rdv)