Paroisse Sainte-Marie des Peuples

Amilly - Lucé - Mainvilliers

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

CONCERNES

Envoyer Imprimer PDF
Il y a quelques temps, une jeune mère de quatre enfants, migrante, à la rue, ayant été expulsée (loyers impayés, à cause de salaires impayés) venait me voir, aux abois, complètement désespérée. Elle me lâche, entre deux sanglots: "J'en ai marre ! Si ça continue je me jette sous le train !" Et moi de lui répondre: "Ne le fais surtout pas ! … au moins pour tes enfants !" Celle-là n'allait pas se noyer dans la Méditerranée, mais dans les eaux profondes de l'indifférence mondialisée…

La dernière feuille d'informations paroissiales comportait la déclaration de la Conférence des Evêques de France au sujet des migrants: "Nous sommes tous concernés." Concernée, notre paroisse l'est particulièrement, elle qui porte le beau nom de Sainte-Marie des Peuples, et qui est effectivement peuplée de nombreux migrants…

Je me réjouis que plusieurs migrants (arrivées récemment ou pas, pour des motifs très divers), aient pu trouver à la paroisse un véritable secours. Je me réjouis d'avoir pu m'appuyer sur la générosité de plusieurs, pour cette jeune maman, ou pour quelques autres. Je salue spécialement les membres de la communauté qui ont fait de la place chez eux à cette famille en détresse - qui semble maintenant à peu près stabilisée. Je me réjouis que le groupe de l'Entraide Sainte-Marie des Peuples soit présente pour faire face à des situations comme celle-ci.

Mais nous devons tous nous poser la question: quel accueil réservons-nous aux migrants ? Quelle place leur faisons-nous dans notre coeur, dans notre prière, dans notre réflexion: au niveau politique et au niveau de l'Eglise ? … dans nos fraternités, nos groupes de partage ou de service ? Quel regard portons-nous sur eux ? Quelle(s) action(s) concrète(s) sommes-nous prêts à engager ? La question est vaste… Si vaste qu'elle peut nous faire peur. Elle est pourtant incontournable. Dieu nous appelle certainement quelque part… Il nous fait signe. Ouvrons les yeux. Ouvrons nos coeurs.

Père Pascal Desquilbet, CCN.
Mise à jour le Vendredi, 18 Septembre 2015 12:46  
Bannière

Nous contacter

Presbytère de Lucé

1 place du 19 mars 1962

Tel: 02.37.33.03.19

 

Permanences:

Du mardi au vendredi*: 17h à 18h30 - Samedi: 10h à 12h

(*le mardi seulement pendant les vacances scolaires)



Presbytère de Mainvilliers


4 rue Esther Villette

Tel: 02.37.21.15.33

 

Permanences:

Mercredi: 16h30 à 18h - Samedi: 10h à 12h

 


Presbytère d'Amilly


8 rue Jean Moulin

Tel: 02.37.27.59.07 (sur rdv)