Paroisse Sainte-Marie des Peuples

Amilly - Lucé - Mainvilliers

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

BONNE ANNEE DE LA MISERICORDE !

Envoyer Imprimer PDF
L'année qui s'achève a été marquée par divers évènements plutôt inquiétants, entre les attentats, l'immigration de masse, et l'aggravation de la crise climatique. Face à ces évènements, qui posent de vraies questions, beaucoup peuvent être tentés par des réponses… simplistes. "Si des musulmans ont du mal à entrer dans la laïcité, durcissons-en les règles, par exemple en inscrivant dans la loi le droit au blasphème". "Fermons les frontières, les étrangers n'ont qu'à se débrouiller avec leurs problèmes !". "C'est aux responsables politiques de gérer la crise de l'environnement; quant à nous, nous voulons être libres de notre manière de vivre, de nous déplacer, de consommer à notre guise". Ce genre de réponses ne fait que repousser le problème un peu plus loin, s'il ne l'aggrave pas…

Bien loin de ces attitudes, l'Evangile nous appelle à être artisans de paix. Si certains musulmans ont du mal à entrer dans la laïcité, visitons-les, montrons-leur un visage bienveillant, témoignons de notre spiritualité… Si des étrangers fuient leur pays - arrosé d'une pluie de bombes ! - accueillons-les avec joie, ils nous apporteront tout leur dynamisme, et nous serons enrichis de leur regard neuf sur notre réalité…
Et puisque la planète se réchauffe à vitesse grand V, soyons vigilants à notre manière de consommer (qui produit et comment ?), à l'énergie que nous brûlons si facilement, sans souci des conséquences planétaires.

On ne peut se faire disciple du Christ et rester indifférent à toutes ce situations. Pour notre paroisse, je suis très heureux des bonnes que nous avons avec les mosquées de Lucé et Mainvilliers; de notre visite à celle de Lucé avec une dizaine de paroissiens; de l'entraide scolaire qui s'est faite en faveur de jeunes musulmans… Je suis très heureux aussi de la quinzaine de personnes qui ont répondu à l'appel pour l'accueil des réfugiés: trois familles sont arrivées, et des leçons de français se déroulent maintenant chaque semaine, les progrès sont encourageants. Heureux encore de plusieurs personnes qui m'ont témoigné être plus attentifs à leur mode de vie, plus respectueux de la planète, et des modes de production des biens de consommation qu'ils utilisent, du traitement réservé aux ouvriers qui les fabriquent.
Voici des réponses concrètes à notre portée, allant vers des solutions en profondeur aux problèmes de notre temps. Des réponses en lien avec le jubilé de la Miséricorde !

Pascal Desquilbet, CCN.
Mise à jour le Dimanche, 03 Janvier 2016 22:40  
Bannière

Nous contacter

Presbytère de Lucé

1 place du 19 mars 1962

Tel: 02.37.33.03.19

 

Permanences:

Du mardi au vendredi*: 17h à 18h30 - Samedi: 10h à 12h

(*le mardi seulement pendant les vacances scolaires)



Presbytère de Mainvilliers


4 rue Esther Villette

Tel: 02.37.21.15.33

 

Permanences:

Mercredi: 16h30 à 18h - Samedi: 10h à 12h

 


Presbytère d'Amilly


8 rue Jean Moulin

Tel: 02.37.27.59.07 (sur rdv)