"Ma royauté n'est pas de ce monde."

Jean, 18, 36

"Ma royauté n'est pas de ce monde."

Jean, 18, 36

Frères et soeurs : En Avent !

S’ouvrir à l’Espérance !

Un parcours vers Noël à vivre en famille et en paroisse

L’année 2021 est décidément bien particulière… Noël s’annonce, lumineux et réjouissant. Laissons cette joie et lumière entrer dans nos vies familiales et notre paroisse. Prenons le temps de l’accueillir soigneusement. En famille et en paroisse, faisons le point sur ce qui est beau et heureux, digne de Lui. Sur ce qui est plus difficile aussi. Pour demeurer dans l’Espérance du sauveur qui vient visiter notre « maison commune ».

Parmi les traits du Seigneur qui vient, il y a le choix d’une vie simple dans une humanité ordinaire. Avec Lui, nous souhaitons à nos familles et à notre paroisse une vie plus simple, des relations vraies, ouvertes aux autres, attentives à notre maison commune, une joie puisée aux bonnes sources, aux sources de l’évangile.

Nous vous proposons un parcours vers Noël au rythme des dimanches de l’Avent, à vivre à la maison, en famille et en paroisse.

Concrètement chaque semaine, un temps en famille et un temps en paroisse, vous sont proposés.

En paroisse :

  • Premier dimanche de l’Avent (28 novembre) : Se disposer pour se mettre en route.

A la messe, nous serons invités à écrire sur une feuille une trace de Dieu dans ma vie, dans la vie de l’Eglise et de la paroisse. Elles seront présentées à l’Eucharistie comme offrande. Elles serviront de base de la construction de la Crèche.

  • Deuxième dimanche de l’Avent (5 décembre) : Chercher et trouver l’étoile.

Samedi 4 à 10h à Mainvilliers : avec les enfants du catéchisme, nous sommes invités à préparer le chemin de Noël. Un temps de ramassage de nos traces et de collecte des dons de Dieu au Parc de Vauroux, dans l’esprit de Laudato Si.

  • Troisième dimanche de l’Avent(12 décembre) : Construire et reconstruire la Maison commune

Samedi 11 décembre de 10h à 12h, rdv dans les 4 églises : Lucé (Saint-Pantaléon et Saint-François), Mainvilliers (Saint-Hilaire), Amilly (Saint-Pierre-Saint-Paul). Construction de la crèche avec tout ce que nous aurons ramassé le samedi précédent.

  • Mardi 14 décembre à 20h15 à l’église St-Pantaléon : Soirée du Pardon et de la Réconciliation

Une soirée de prière pour prendre le temps de relire sa vie, poser un acte de charité, demander pardon à Dieu, écrire à quelqu’un ou bien encore être reçu par un binôme d’accueil et d’écoute.

  • Quatrième dimanche de l’Avent (19 décembre): Habiter la Maison commune

Disposition des santons dans nos crèches avant la messe.

En famille : Un temps de prière familiale, dont les modalités varieront, pour découvrir chaque fois une nouvelle façon de prier en famille. Puis un temps de partage et d’action en famille. Enfin un temps pour relire notre vie familiale et préparer Noël. Rien de tel que de s’arrêter, ensemble, pour décider de petits pas ou de grands sauts !

Ouvrons nos maisons à la Bonne Nouvelle qui vient !

Annonces paroissiales

Du 19 novembre au 11 décembre

A l’occasion du 200ème anniversaire de la naissance de Fiodor Dostoïevski, venez découvrir sa vie et son œuvre à travers lectures, concerts, ateliers, conférences, rencontres, expo, etc.

Plus d’informations ici : https://www.diocese-chartres.com/dostoievski-lame-russe-quelle-beaute-sauvera-le-monde/

Du 28 novembre au 4 décembre

Pour le temps de l’Avent

Il sera proposé à ceux qui le souhaitent de vivre une retraite spirituelle du 28 novembre au 4 décembre.

C’est une retraite en ligne selon les exercices spirituels de St Ignace . La participation à la retraite nécessite de pouvoir se rendre disponible environ deux heures chaque jour pour écouter les enseignements, prier, rencontrer un accompagnateur.

Chaque matin, une introduction permettra d’entrer dans le thème de la journée, suivie d’un temps de prière personnelle sur un texte d’évangile.

Le soir, un enseignement abordera un aspect de la spiritualité ignatienne et sera suivi d’une relecture guidée de la journée.

Une rencontre avec un accompagnateur sera proposée chaque jour, l’horaire sera défini selon la disponibilité de chacun.

Les inscriptions se font en ligne ici : Formulaire d’inscription à la retraite ou sur le site de la Communauté du Chemin Neuf (https://www.chemin-neuf.fr/proposition/retraite-dans-la-vie-selon-les-exercices-spirituels-2/).

Pour plus d’information, contacter : Jean-Pierre Santus sur la paroisse (jeanpierre.santus@gmail.com)

Nous avons besoin de vos dons…

L’équipe STOP SOLITUDE, qui se retrouve le mardi après-midi à la salle paroissiale de Mainvilliers, tricote, entre autres, des mitaines destinées à être offertes aux nombreuses personnes sans abri.

Pour développer leurs actions, les membres de l’équipe ont besoin de laine. Si vous avez des restants de pelote, des chutes de tissus ou tout autre matériel créatif dont vous ne savez pas quoi faire, nous pourrons confectionner plus de mitaines ou répondre à d’autres demandes.

Vous pouvez les déposer au presbytère de Lucé ou vous joindre à nous un mardi de 14h à 16h30 pour un temps récréatif de partage de savoirs, passer un moment agréable.

Merci d’avance pour votre participation solidaire !


Un nouveau prêtre pour la paroisse Sainte-Marie des Peuples

Peux-tu te présenter ?

J’ai 33 ans, j’ai été ordonné prêtre le 8 août 2021 en Martinique. Avant d’arriver à Chartres, j’étais à Lyon dans un foyer d’étudiants tenu par la Communauté du Chemin Neuf, communauté dans laquelle je suis engagé.

Quand es-tu arrivé en métropole et quel est ton ou tes projet(s) ?

Je suis arrivé il y a une dizaine d’années en France pour cheminer avec la Communauté. Ayant pris des responsabilités dans la communauté, j’ai fais une pose dans mes études pendant deux ans.

Aujourd’hui, je suis prêtre et étudiant, j’ai repris mes études de théologie et je me rends à Lyon pour celles-ci toutes les deux semaines. Je termine un premier cycle (licence) et l’année prochaine je rentrerais en deuxième cycle (master) à Paris au Centre Sèvres.

Les études sont donc mon activité principale. Je suis également en mission pour la paroisse en tant que prêtre coopérateur. Enfin je suis responsable de la Communauté du Chemin Neuf pour le district de Chartres.

Quelle est ta vision de notre paroisse ?

En septembre, nous avons eu une rencontre avec tous ceux qui sont au service de la paroisse pour commencer l’année. Il y avait une cinquantaine de personnes dont  le père Dominique Ndinga, notre curé.

Nous avons démarré ensemble, en priant, en partageant aussi ce que l’on portait comme vision pour la paroisse. C’était une grande joie de savoir qu’il y a pas mal de personnes au service de cette paroisse, de sentir un véritable qui va nous porter  cette année dans la réflexion sur la synodalité. Il y a des paroissiens engagés avec les prêtres, une belle communauté paroissiale pour porter la mission, des personnes motivées. Notre paroisse est en chemin ! Il y a encore des choses à faire mais nous sommes en chemin.

Je découvre également une paroisse avec une diversité culturelle qui me porte beaucoup. C’est une joie pour moi ! Cela fait partie de moi en tant qu’Antillais de retrouver différentes réalités culturelles sur la paroisse. Cette diversité est une richesse, il y a quelque chose qui se donne à connaître, à la fois de l’Église, de cette Église qui est appelée à être de plus en plus diversifiée.

Merci Ryan pour ton témoignage. Nous te souhaitons une belle mission dans notre paroisse !

Assemblée plénière des évêques de France

Résolutions votées le 8 novembre 2021

Réunis en assemblée plénière à Lourdes, après avoir reconnu lors de leur dernière Assemblée en mars 2021 leur responsabilité en tant qu’évêques, les évêques de France ont pu vérifier qu’ils étaient d’accord pour :

  • Reconnaître la responsabilité institutionnelle de l’Église dans les violences qu’ont subies tant de personnes victimes.
  • Reconnaître la dimension systémique de ces violences : au sens où elles ne sont pas seulement le fait d’individus isolés, mais ont été rendues possibles par un contexte global. Des fonctionnements, des mentalités, des pratiques au sein de l’Église catholique ont permis que ces actes se perpétuent et ont empêché qu’ils soient dénoncés et sanctionnés.
  • Reconnaître que cette responsabilité entraîne un devoir de justice et de réparation, qui ouvre la possibilité de demander pardon en vérité.

Vous trouverez ici l’ensemble des résolutions prises : Résolutions votées en assemblée pléniere

L’edito de la paroisse

La fraternité ecclésiale, une grâce de l’année

La pandémie due au coronavirus est venue perturbée nos vies et aussi […]

Visite pastorale de Mgr Christory

Dans une grande joie, notre paroisse a accueilli son évêque pour une […]

Le Seigneur est avec nous.

Une année s’en est allée, une autre est au rendez-vous ! Au début […]

Voir tous les éditos

Recevoir par email