11 avril 2021 - 2ème dimanche de Pâques
Dimanche de la Miséricorde

Le dimanche après Pâques est le Dimanche de la Miséricorde. En 2021, elle est fêtée le 11 avril. C’est Saint Jean-Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine. Le Christ lui avait dit « La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques »

A l’église Saint-François, il sera proposé, dimanche 11 avril, un temps de louange et d’intercession autour de l’Adoration du Saint Sacrement et du Chapelet de la Miséricorde à 17h15

Vous pouvez également regarder une des vidéos ci-après en famille :

Qui est Sœur Faustine ?

Apôtre de la miséricorde divine, la jeune religieuse polonaise a été canonisée en 2000 par Jean-Paul II.

Pourquoi cette fête ?

C’est une demande du Christ à Sainte Faustine lors des apparitions régulières qui sont consignées dans un livre écrit par la religieuse : « Le Petit Journal ». L’essentiel du message qu’elle dit avoir reçu tourne autour de la miséricorde de Dieu pour l’humanité. Au cours de ses révélations privées, le Christ a demandé à Sainte Faustine que sa miséricorde soit particulièrement honorée par toute l’Eglise le deuxième dimanche de Pâques.

Extrait du Petit Journal

« Ma fille, parle au monde entier de mon inconcevable Miséricorde. Je désire que la Fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour les entrailles de ma Miséricorde sont ouvertes, je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s’approcheront de la source de ma miséricorde ; toute âme qui se confessera et communiera, recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur peine ; en ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s’écoulent les grâces ; qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de moi, même si ses péchés sont comme l’écarlate. […] La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques. Le genre humain ne trouvera pas la paix tant qu’il ne se tournera pas vers la source de ma Miséricorde. »

Petit Journal, § 699

Honorons aujourd’hui cette fête par notre participation à l’Eucharistie et par notre profonde adoration du Saint Sacrement.

« Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour ; et pour reconnaissance je ne reçois de la plupart que des ingratitudes. »

Voici quelques prières et textes qui nous aideront dans notre démarche en se préparant à cette grande fête avec le Christ Ressuscité :

PRIERE DE SAINTE FAUSTINE

POUR EXERCER LA MISERICORDE

Je désire me transformer tout entière en ta miséricorde et être ainsi un vivant reflet de toi, O Seigneur ; que le plus grand des attributs divins, Ton insondable Miséricorde passe par mon âme et mon cœur sur le prochain.

Aide-moi, Seigneur, pour que mes yeux soient miséricordieux, pour que je ne soupçonne jamais ni ne juge d’après les apparences extérieures, mais que je discerne la beauté dans l’âme de mon prochain et que je lui vienne en aide.

Aide-moi Seigneur, pour que mon oreille soit miséricordieuse, afin que je me penche sur les besoins de mon prochain et ne reste pas indifférente à ses douleurs ni à ses plaintes.

Aide-moi, Seigneur, pour que ma langue soit miséricordieuse, afin que je ne dise jamais de mal de mon prochain, mais que j’aie pour chacun un mot de consolation et de pardon.

Aide-moi, Seigneur, pour que mes mains soient miséricordieuses et remplies de bonnes actions afin que je sache faire du bien à mon prochain et prendre sur moi les tâches les plus lourdes et les plus déplaisantes.

Aide-moi, Seigneur, pour que mes pieds soient miséricordieux, pour me hâter au secours de mon prochain, en dominant ma propre fatigue et ma lassitude. Mon véritable repos est de rendre service à mon prochain.

Aide-moi, Seigneur, pour que mon cœur soit miséricordieux, afin que je ressente toutes les souffrances de mon prochain. Je ne refuserai mon cœur à personne.

Je fréquenterai sincèrement même ceux qui, je le sais, vont abuser de ma bonté, et moi, je m’enfermerai dans le Cœur très Miséricordieux de Jésus.

Je tairai mes propres souffrances. Que ta Miséricorde repose en moi, O mon Seigneur.

C’est Toi qui m’ordonnes de m’exercer aux trois degrés de la miséricorde :

  • le premier : l’acte miséricordieux, quel qu’il soit ;
  • le second : la parole miséricordieuse ; si je ne puis aider par l’action, j’aiderai par la parle ;
  • le troisième : c’est la prière. Si je ne peux témoigner la miséricorde ni par l’action, ni par la parole, je le pourrai toujours par la prière. J’envoie ma prière même là où je ne puis aller physiquement.

Ô mon Jésus, transforme-moi en Toi car Tu peux Tout.

PRIERE AU COEUR DE JESUS

ET A LA MISERICORDE DIVINE

« Jésus Christ, Mon Seigneur et Mon Dieu, que je crois réellement et véritablement présent au Très Saint Sacrement de l’autel, recevez cet acte d’une adoration très profonde pour suppléer au désir que j’aurais de vous y adorer sans cesse et en action de grâces des sentiments d’amour que votre Sacré Cœur y a pour moi. Je ne saurais mieux les reconnaître qu’en vous offrant tous les actes d’adoration, de résignation, de patience et d’amour que ce même Cœur a faits pendant sa vie mortelle et ce qu’il fait encore et fera éternellement dans le ciel, afin de vous aimer, vous louer et adorer dignement par lui-même autant qu’il me sera possible. Je m’unis à cette offrande divine que vous faites à votre divin Père ; et je vous consacre tout mon être, vous priant de détruire en moi le péché et de ne pas permettre que je sois séparée de vous éternellement. Amen ! »

De Jésus à sainte Faustine : De toutes mes plaies, comme d’un torrent, coule la miséricorde pour les âmes, mais la plaie de mon Cœur est la source de l’insondable miséricorde : de cette source jaillissent toutes les grâces pour les âmes. Les flammes de la pitié me brûlent, je désire les transmettre aux âmes humaines.

« Sois adoré, Dieu, dans l’œuvre de ta miséricorde ! Sois béni par tous les cœurs fidèles qui sont sous ton regard, et qui vivent de ta vie immortelle. O mon Jésus de miséricorde, ta sainte vie sur terre fut douloureuse, tu finiras ton œuvre dans le terrible supplice de la passion, suspendu au bois de la croix, et tout cela par amour pour notre âme. Dans un amour inconcevable, tu as permis d’ouvrir ton saint côté, et des torrents de sang et d’eau jaillirent de ton Cœur. C’est la source vive de ta miséricorde ; ici, les âmes ressentent consolation et soulagement. O inexprimable miséricorde de notre Seigneur, source de pitié et de toute douceur ! Espère, espère, O mon âme, quoique tu sois souillée par le péché, car lorsque tu t’approcheras de Dieu, tu n’éprouveras aucune amertume. Car il est le feu brûlant du grand amour. Lorsque nous nous approchons sincèrement de lui, nos misères disparaissent, nos péchés et nos colères ; il réglera nos dettes quand nous nous remettrons à lui. »

BONNE FETE DE LA DIVINE MISERICORDE

Vous pouvez noter ces quelques événements importants du mois d’avril : 

  • Du 16 au 24 avril : Neuvaine de prière pour les vocations
  • Week-end Parcours Alpha

L'edito de la paroisse

Voir tous les éditos