Edito

Visite pastorale de Mgr Christory

Dans une grande joie, notre paroisse a accueilli son évêque pour une visite pastorale. Dès le premier jour, un groupe de bénévoles de la paroisse a accueilli  » le berger du diocèse« . Des temps de rencontres fraternelles ont rythmé son séjour. Autour de ses rencontres, Mgr Christory a partagé et accueilli avec douceur notre réalité paroissiale. Il a su s’adapter à notre réalité urbaine et rurale. En résumant sa visite, notre évêque a cité St François de Sales : « C’est le meilleur de ne rien désirer et ne rien refuser« .  

De cette visite pastorale nous retenons des bonnes nouvelles pour notre paroisse. Il y en a, réjouissons-nous ! Elles mettent en valeur notre joie et dévoilent une paroisse qui va bien, malgré la crise. En s’appuyant sur des temps de partage et de rencontre, notre évêque a perçu les effets des cinq essentiels sur lesquels s’appuie notre projet pastoral. Le projet qui a su définir ce que nous sommes et continuera à nous montrer ce vers quoi nous voulons aller.  

Dans son écoute attentive, Il nous invite à nous inventer et à nous adapter dans la simplicité dans ces moments de pandémie. Reconnaissant la fragilité des équipes, où qu’elles soient, Mgr Christory a livré plusieurs pistes de réflexion :  

  • Face aux nombreuses demandes de baptême (reports dus à la pandémie) et à la crise sanitaire qui perdure, on ne peut plus travailler de la même manière. Pour entretenir le contact avec les familles, la communauté paroissiale doit avancer en utilisant différents moyens technologiques 
  • Trouver une démarche évangélique à adopter avec « les plus de 85 ans« , les séniors de notre paroisse qui ne peuvent plus se joindre aux célébrations dominicales. Une occasion de réaliser que toute personne fait battre le cœur d’une paroisse.  » J’ai besoin de ton cœur pour faire battre le mien » disait Ste Thérèse de Calcutta.  
  • Vivre la pastorale du deuil comme une pastorale du cœur. La rencontre des familles endeuillées en ce temps de vulnérabilité est une mission primordiale pour l’Eglise, un temps d’expression de la charité et d’annonce de la Bonne Nouvelle. Que chacun n’hésite pas à répondre à l’appel de rejoindre l’équipe de funérailles.  

Devant les enjeux de l’Eglise face à un monde éprouvé, souffrant, l’évêque nous encourage à poursuivre la réflexion dans la prière et le travail en équipe. Pour cela, il propose un ouvrage à lire et à relire : « La Puissance de la louange » de Merlin Carothers.  

(Pour découvrir le livre audio : https://youtu.be/GzYUzlejoQc) 

La visite de l’évêque a été bénéfique pour la paroisse. A nous d’être inventifs et de nous adapter aux réalités nouvelles liées à la pandémie et à la transformation de la société.  

Père Dominique Bienvenu NDINGA, CCN 

 

Print Friendly, PDF & Email