Edito

Mois Missionnaire Extraordinaire

Nous commençons à être habitués par les surprises du pape François ! Cette année encore, le mois d’octobre a été déclaré « Mois Missionnaire Extraordinaire ». Il a pour thème : « Baptisés et envoyés, l’Eglise du Christ en mission dans le monde. »

Ce mois missionnaire célèbre également le centenaire de la promulgation de la lettre apostolique « Maximum Ilud » par laquelle le pape Benoît XV avait voulu donner un élan à la responsabilité missionnaire d’annoncer l’évangile. C’était en 1919, à la fin d’un terrible conflit mondial qu’il a défini lui-même comme un « massacre inutile » que le Pape avant senti la nécessité de requalifier de manière évangélique la mission dans le monde, afin qu’elle soit purifiée de toute collusion avec la colonisation et se tienne loin des visées nationalistes et expansionnistes qui avaient causé tant de désastres. « L’Eglise de Dieu est universelle, nullement étrangère à aucun peuple », a-t-il écrit.

Face aux défis que rencontre l’Eglise aujourd’hui, nous sommes nous, baptisés, invités à répondre à l’appel missionnaire : « Allez dans le monde entier et proclamez l’Evangile à toute la création ». (Mc 16, 15). Adhérer à cet ordre du Seigneur n’est pas une option pour l’Eglise : c’est sa tâche « obligatoire », comme l’a rappelé le Concile Vatican II, puisque l’Eglise est « par nature, missionnaire ».

Pour nous ce mois missionnaire consiste à rencontrer personnellement Jésus Christ vivant dans son église : dans l’eucharistie, dans la lecture de la Parole, dans la prière personnelle et communautaire ; et à être missionnaire en l’annonçant par nos témoignages, nos actes de charité, notre accueil de l’Autre, etc.

Bonne année pastorale dans le Christ-Jésus !

Père Bienvenu-Dominique Ndinga, curé, CCN