Prière Universelle

Prière universelle du 1er Dimanche de Carême de la Férie, C – 10 mars 2019

  1. Les Égyptiens nous ont maltraités, et réduits à la pauvreté ; ils nous ont imposé un dur esclavage (Deut 26, 6) Avec cette parole de Moïse, nous prions pour les communautés chrétiennes, notamment celles qui sont persécutées, afin qu’elles sentent la proximité du Christ envers elles et que soient aussi pleinement reconnus leurs droits. Seigneur, nous t’en prions.
  2. Mon père était un Araméen vagabond, qui descendit en Égypte : il y vécut en immigré avec son petit clan. (Deut 26, 5a) Savons-nous que tous nous sommes aussi des migrants sur cette terre ? Jésus lui-même a dû fuir en Egypte avec Marie et Joseph peu après sa naissance. Que Dieu soutienne les familles des exilés dans leurs difficultés par l’intermédiaire de personnes de bonne volonté ! Seigneur, nous t’en prions.
  3. Le malheur ne pourra te toucher, ni le danger, approcher de ta demeure : il donne mission à ses anges de te garder sur tous tes chemins. [Ps 90(91), 10-11. Avec cette parole du psalmiste, nous prions pour l’Eglise, qu’elle sache se tenir debout, pauvre et vraie face aux problèmes du cléricalisme et aux accusations de toutes sorte dont elle fait l’objet particulièrement en ce moment. Seigneur, nous t’en prions.
  4. Mon refuge, mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr !  [Psaume 91(90), 1b] Avec ce cri du psalmiste, nous prions pour ceux qui sont plongés dans des épreuves de tout genre : maladie, solitude, accidents, deuil… Donne-leur la consolation de ton amour ! Soulève-les, aide-les à ne pas succomber sous la puissance du Mal ! Seigneur, nous t’en prions.
  5. Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain. (Lc 4, 3) Cette parole nous invite à prier pour les dirigeants politiques : que Dieu donne son esprit et sa lumière aux élus ! Que les responsables des pays n’entrent pas dans les pièges du pouvoir et recherchent vraiment le bien commun ! Seigneur, nous t’en prions.
  6. Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. (Lc 4, 12) Cette parole de Jésus nous aide à avoir conscience de notre fragilité ainsi que de nos limites. Que notre communauté paroissiale fasse rayonner la joie reçue de Dieu autour d’elle et en particulier vers ceux qui ne te connaissent pas pendant ce temps de carême !
Print Friendly, PDF & Email